Madagascar

 

L'Océan Indien, vous connaissez ?
L'Océan Indien, vous connaissez ?
L’Afrique, vous connaissez aussi ?
L’Afrique, vous connaissez aussi ?
Mais connaissez-vous Madagascar ?
Mais connaissez-vous Madagascar ?

 

Là, regardez bien, au Sud-Ouest dudit Océan. C’est une grande île.


Un conseil, ne dites jamais à un Malgache qu’il est Africain ! Vous seriez très mal vu !

 

En effet, les Malgaches ont des origines très diverses : néo zélandaises, européennes, africaines, arabes, indo pakistanaises, chinoises...

Et toutes ces populations, au fur et à mesure de leur arrivée, se sont installées sur les plateaux ou sur les côtes.

 

Il faut dire qu’il y avait de la place ! Madagascar est grande comme la France et le Bénélux mais la population ne dépasse pas aujourd’hui 20 000 000 d’habitants ! Ajouter à cela que l’île était montagneuse et très boisée, ce qui eut pour conséquence de cloisonner les groupes ethniques ; vous comprendrez alors que Madagascar compte 18 ethnies qui, chacune, ont leur histoire, leurs coutumes et leurs langues ! Quelle diversité, mais aussi quelle originalité ! Alors, direz-vous, on ne peut pas échanger avec les Malgaches ? Rassurez-vous, ils ont deux langues officielles : la langue de l’ethnie Merina et la langue française, puisque le dernier colonisateur était français.

 

Enfin, comme Madagascar est traversé par le tropique du Capricorne, comme les plateaux sont à une altitude variant de 1200 à 1800 mètres, la Grande Île, comme on l’appelle, compte des forêts tropicales et des forêts d’altitude, ce qui permet aux artisans d’avoir accès à de nombreuses essences de bois, des plus précieuses, comme le palissandre ou le bois de rose et d’autres plus communes comme l’eucalyptus ou le pin. Les raphias, sisals, et autres plantes ligneuses fournissent la matière première pour la confection des sacs, décorés, pour les plus raffinés, d’écorce de coco, de vétiver ou de feuille de bananiers. Les vers à soie, sauvages ou élevés, fournissent aux couturiers une superbe matière permettant la confection de vêtements soignés dont les fameux châles.

 

Surtout, ne pas oublier les pierres fines, les rubis, émeraudes, saphirs, jaspes, cornalines, agates, tourmalines, quartz roses ou hématoïdes, citrines, malachites... Ne pas oublier non plus les bois silicifiés, ni les coquillages comme l’œil de Ste Lucie... Ne pas oublier encore le coton, ni la corne de zébu !

 

Il y en a trop, direz-vous ! Mais rassurez-vous, les créateurs Malgaches connaissent tous ces trésors et sauront les transformer en superbes bijoux, en accessoires de mode, en statuettes, en jeux... en tout ce dont vous rêvez. Ce sont de véritables artistes à qui on peut tout demander !

 




 

© 2021 Artisans de Madagascar